Lim'Art Paris

L'édito

« J’aurais voulu être un artiiiiiiiste, pour avoir le monde à refaire, pour pouvoir être un anarchiste, et vivre comme un millionnaire ! ». Si la chanson de Daniel Balavoine écrite pour la comédie musicale Starmania est devenue culte, c’est que Le Blues du businessman a malheureusement trouvé écho chez de nombreux adultes égarés dans le monde du travail. Peut-être ont-ils été à l’époque mal orientés ? Sûrement qu’avec mes-études.com ils n’auraient pas commis cette erreur ! Sans vous demander d’être des anarchistes, ni vous promettre que vous deviendrez millionnaires, on ne peut que vous souhaiter de ne pas renoncer à votre vocation artistique ! D’autant que le mariage des arts appliqués et du digital semble offrir de grandes opportunités dans un avenir proche. Alors que la consommation de design en France a augmenté de 40% en vingt ans, la révolution du numérique (3D, les jeux vidéo, la réalité augmentée), ou l’engouement pour le design comme instrument de management laisse présager une augmentation exponentielle des besoins… et donc de débouchés pour les étudiants qui choisissent aujourd’hui cette voie !

LIM’ART – dans sa forme longue : L’Institut des Métiers d’Arts Appliqués – l’a bien compris. En plaçant le numérique au cœur de la formation, cette école privée forme les futurs professionnels de ce domaine en prenant en compte l’évolution du métier et les besoins du marché du travail. La formation compte trois volets : la MANAA, le Bachelor et le Master. La MANAA ou « Mise à Niveau en Arts appliqués » est une année obligatoire pour les étudiants non-titulaires d’un bac de la spécialité STD2A, bac pro ou BMA. Elle est facultative pour les autres. Comme son nom l’indique, la MANAA sert à remettre à niveau les étudiants qui visent un BTS des arts appliqués ou un DMA (Diplôme des Métiers d’Art). C’est une année intense qui sert à la constitution du très essentiel book artistique. De la qualité de ce dernier dépend en effet l’admission en deuxième année de Bachelor Architecture d’Intérieur & design de LIM’ART ou dans une autre formation artistique. Si les étudiants titulaires des bacs spécialisés cités plus hauts peuvent quant à eux intégrer directement le Bachelor Infographie et Multimedia, la première année fait figure de « prépa intégrée », dont la validation en bonne et due forme conditionne l’accès au reste du cursus.

Tout au long de ces trois années, les étudiants sont initiés à l’entreprenariat et à la conduite de projets concrets grâce aux Y-Days ou Start-up Days. Une fois par semaine, les étudiants des différents cursus des campus YNOV se retrouvent ainsi pour mener un projet entrepreneurial et multidisciplinaire (commerce, ingénierie, design…) sous la conduite d’un tuteur.

Suite logique des deux Bachelors, les Masters Architecture d’intérieur et design ou Chef de Projet Multimédia, peuvent aussi s’intégrer par la voie des admissions parallèles pour les titulaires d’un Bac+3 dans le domaine du design ou des arts appliqués. Originalité notable de ce cursus : il se suit en rythme alterné. Autrement dit, en plus du très apprécié Start-Up Day, les étudiants passent deux jours par semaine en entreprise sous contrat d’alternance afin de se professionnaliser tôt, et de trouver sa place en un clin d’œil une fois le diplôme en poche !

Pour chaque cursus et à chaque étape, LIM’ART sélectionne ses étudiants sur leur dossier, leur book ou projet artistique, et par un entretien de personnalité. On ne saura trop vous recommander de faire preuve d’originalité ! À moins que vous ne préfériez une carrière de chanteur triste…

Fiche technique de Lim'Art Paris

  • Type de formation

    École spécialisée
  • Domaine d'étude

    Design et arts appliqués
  • Niveau d'admission

    Bac +0, Bac +1, Bac +2 et Bac +3
  • Niveau de diplôme

    Bac +3 et Bac +5
  • Lieu

    Paris
  • Coût

    4 750 à 6 550 €/an

Prochains événements de Lim'Art Paris

Pas d'événements programmés pour le moment

Contacter Lim'Art Paris