Sciences Po Bordeaux

L'édito

Quand Voltaire conclut, candide philosophe, qu’il fallait cultiver notre jardin, il omit de préciser qu’un vignoble de grand cru ferait bien l’affaire. Aussi, quelle meilleure école que celle de Maurice Duverger pour cultiver votre lopin de cervelle et, de bachelier-nouveau, devenir le Saint-Emilion grand cru classé des étudiants français ? Plus grand professeur de droit constitutionnel français, Duverger fut le premier directeur de l’Institut d’Etudes Politiques de la « Perle d’Aquitaine », plus communément appelé Sciences Po Bordeaux. Nul doute que sa théorie du régime semi présidentiel accompagne encore aujourd’hui les étudiants qui se pressent chaque matin sur la ligne B du tram, vers le domaine universitaire de Talence Pessac Gradignan. C’est là, à la sortie du bien nommé arrêt Montaigne-Montesquieu (pour mieux vous mettre la pression avant les exams), que se dresse dans des bâtiments flambants neufs, un Sciences Po pas tout à fait comme les autres.

Quand, pour mieux exister face à l’omnipotent Sciences Po Paris, huit IEP se sont rassemblés en un concours commun, l’IEP de la « cité des merveilles » a choisi de conserver sa pleine indépendance, preuve peut-être qu’elle n’avait pas besoin de cela pour attirer des candidats de tous horizons. En termes de prestige, Bordeaux fait en effet la course en tête avec Lille et Strasbourg parmi les IEP de province. Aura méritée si l’on considère le parcours de ses anciens élèves, parmi lesquels on trouve Bernard Cazeneuve, Noël Mamère, ou encore Mathieu Gallet (PDG de Radio France). Avec Maurice Duverger comme premier maître de chai, et près de 70 ans d’ancienneté, il n’est pas étonnant d’obtenir des promotions de si bon cru. Aussi dégustons ensemble le Sciences Po Bordeaux. Au nez, une originalité frappante, qui tient à son indépendance revendiquée. En tête, explosif ! Comme les joutes oratoires des étudiants passionnés et beaux parleurs, comme la découverte enthousiaste de pays étrangers. En longueur (le plus important) ? Une ampleur de culture, une profondeur et une subtilité de pensée. Une réussite due à l’alliance de trois cépages qui font la colonne vertébrale de notre cru : la multidisciplinarité, l’international, et l’engagement. Comme pour les autres IEP, les études durent cinq ans, avec trois années de formation générale, dont la deuxième à l’étranger (au lieu de la troisième dans tous les autres IEP), et deux années de spécialisation avec le choix d’une « Majeure ».

Mais avant de goûter aux cannelés bordelais et de serrer la pince d’Alain Juppé sur la place du marché, il faudra aux apprentis Gascons passer le concours d’entrée. Pour intégrer l’école en première année, celui-ci se compose de trois épreuves, qui se déroulent sur une journée : Histoire (deux heures), langue (six au choix, une heure trente d’épreuve), ainsi qu’une composition sur un thème d’actualité (à partir d’un dossier, trois heures), pour laquelle le candidat devra prouver « ses qualités de compréhension, de réflexion et de rédaction argumentée ». Le concours d’entrée en troisième année offre quant à lui la possibilité de remplacer l’épreuve d’histoire par une autre spécialité (droit public, économie, sociologie, géographie, civilisation japonaise…). Celui de quatrième année met plutôt l’accent sur le projet professionnel. Enfin, le concours d’admission en filières intégrées binationales se compose d’une question d’actualité en français, d’une autre dans la langue du programme concerné, et d’un oral devant un jury binational. Ces dernières formations, fleuron de l’ouverture internationale de l’école, offrent à l’issue des études un double-diplôme avec des partenaires comme les universités de Cardiff, Turin, Madrid, Casablanca, Moscou…

Que ce soit pour l’excellence académique, la diversité des études, la qualité de la vie associative ou l’ouverture internationale, une chose est sûre, jeunes pousses : vous n’irez pas à Bordeaux en vain !

Fiche technique de Sciences Po Bordeaux

  • Type de formation

    IEP (Sciences Po)
  • Domaine d'étude

    Sciences Politiques
  • Niveau d'admission

    Bac +0, Bac +2 et Bac +3
  • Niveau de diplôme

    Bac +5
  • Lieu

    Bordeaux
  • Coût

    0 à 13 000 €/an
  • Alternance

    Impossible

Prochains événements de Sciences Po Bordeaux

Contacter Sciences Po Bordeaux