Face aux obstacles et défauts classiques, examinons les bienfaits d’une grille horaire, à l’échelle de la journée ou de la semaine.

Une grille horaire simple et utile

Il n’existe pas de grille type. C’est à vous de la fabriquer à l’échelle de votre journée (grille à préparer chaque dimanche
soir ou lundi matin) et/ou de la semaine (grille à préparer chaque lundi). Si tout cela demeure trop abstrait, l’exemple que nous vous donnons vous inspirera quant à la manière de procéder. Toutes les personnes actives et qui réussissent travaillent avec une grille horaire très précise. Cette grille horaire n’est pas un simple emploi du temps des cours ou des activités professionnelles. Elle planifie toutes les activités de la journée, y compris les repas, le repos et les moments de détente, de sieste, de sports ou de loisirs. L’idée selon laquelle un bon travail est réalisable, de façon spontanée, sous le coup de l’inspiration est sans doute vraie pour certains artistes et créateurs, mais certainement pas dans le domaine de la préparation aux examens : les étudiants
qui réussissent sont toujours ceux qui savent planifier et gérer leur temps et leurs activités.

Les meilleures heures

Les meilleures heures sont un trésor à ne pas gaspiller. Par exemple, le créneau du matin de 8 heures à 13 heures est plus profitable que deux tranches de deux heures trente, reléguées en fin d’après-midi. Vous avez là un espace de travail
privilégié qu’il s’agit de remplir de matières non moins privilégiées: un devoir de mathématiques difficile, l’élaboration de fiches résumés... N’oubliez pas de prévoir des pauses courtes de dix à quinze minutes ou de changer d’activité toutes les heures
et demie environ. L’emploi du temps programmé en début de semaine permet de mettre les devoirs les plus importants dans les plages de plus grande attention. On évitera autant que possible de placer un
rendez-vous chez le médecin ou les courses chez l’épicier dans une période de vitalité maximale : ce serait dommage et représenterait un gaspillage inutile. Les tâches exigeant une concentration
plus grande seront placées à des moments où l’esprit est plus éveillé et loin de toute interférence néfaste.temps et leurs activités.

Source : Réussir ses examens en travaillant deux fois moins, par la méthode des 3X, par Bruno Comby et Nicolas Macarez.