Julien Cambournac a 25 ans. Après le bac, il est entré à l’EBS Paris, une école de commerce postbac parisienne accessible par le concours Link. Aujourd’hui, Julien est responsable marketing chez Microsoft. Il nous explique son évolution au sein d’une entreprise innovante, qui se situe au cœur des pratiques de consommation et de vente, et comment la formation qu’il a reçue à l’EBS Paris lui a permis de s’insérer progressivement dans la vie professionnelle.

Julien, pourquoi as-tu choisi l'EBS Paris après le Bac?

Quand j'étais en première et Terminale, je vendais des polos Vicomte Arthur dans les kermesses des écoles de mon quartier pour gagner de l'argent. J'étais assez débrouillard, je voulais des études concrètes, en phase avec le monde réel, et qui me permettraient d'avoir rapidement des expériences en entreprise. Il était inconcevable d'aller à l'université, encore moins en prépa, alors l'école de commerce postbac s'est imposée. J'ai choisi l'EBS Paris parce que je me suis reconnu dans l'approche de l'école, qui encourage à développer sa créativité, à affirmer son individualité et permet de se créer un réseau pour bien démarrer sa vie professionnelle. 

Tu gardes un bon souvenir de tes études en école de commerce?

Oui, l'ambiance était très bonne à l'EBS Paris, entre les étudiants mais aussi avec les professeurs. Les classes sont composées de petits effectifs, en cours comme dans les classes de langues, ce qui permet de progresser beaucoup plus vite, mais aussi de construire une relation privilégiée avec les enseignants. Avec l’EBS Paris, j’ai rejoint « une grande famille » et créé des liens très solides avec ma promo.

J'étais beaucoup plus heureux qu'au lycée.

Et les cours?

J'en garde aussi un bon souvenir, bien meilleur à vrai dire que celui de mes cours au lycée. J'ai apprécié l'ancrage des enseignants dans le monde réel. Ce sont tous des pros, les cours sont concrets. On nous enseigne de vraies astuces de vente et de communication. J'ai beaucoup aimé l'approche « terre à terre », qui vise à développer notre sens du business. J'étais beaucoup plus heureux qu'au lycée !

Les stages en entreprise sont une part très importante du cursus…

Bien sûr, l'école encourage les expériences en entreprise. Des créneaux sont réservés pour que les étudiants fassent des stages. Pour moi, ça a tout changé. En cinq ans d'études, j'ai fait cinq stages, et j'ai trouvé un emploi directement à la fin de mon dernier stage. J'ai notamment été stagiaire chez Microsoft à la régie publicitaire, puis chez PepsiCo en marketing. 

J'ai choisi l'EBS Paris parce que je me suis reconnu dans l'approche de l'école, qui encourage à développer sa créativité, à affirmer son individualité et permet de se créer un réseau pour bien démarrer sa vie professionnelle.  

Ce n’est pas trop dur de décrocher un stage? 

L'école dispose de tout un réseau d'anciens élèves qui sont autant de contacts dans nos carnets d'adresses d'étudiants. Cette entraide est décisive ! Et puis j'ai été accompagné tout au long de mon cursus par des cours de développement personnel et un contact permanent avec un responsable de l'école qui me connaissait et comprenait mes attentes sur le plan professionnel. J'étais préparé à entrer sur le marché professionnel, même si bien sûr il appartient aux étudiants d'être acteurs de leur parcours et de se prendre en main.

Tu as eu l’occasion de partir à l’étranger pendant ton cursus?

Oui, à l'EBS Paris la troisième année d'enseignement se déroule intégralement à l'étranger. J'ai passé trois mois à l'université à Cologne, en Allemagne, puis sept mois à Shanghai. Après coup, je pense que cela m'a vraiment aidé pour me faire embaucher chez Microsoft. Ça m'a permis de m'ouvrir et d'apprendre à travailler dans un contexte international.

C’est un atout d'avoir une expérience à l'international? 

Bien sûr, le voyage est une bonne manière de se confronter à la diversité du monde et d'enrichir sa créativité. Et au-delà de la richesse personnelle qu'ils représentent, les voyages sont un véritable avantage dans le monde professionnel. Ils permettent de perfectionner la pratique des langues et d'apprendre de nouvelles cultures.

L’ebs Paris vous prépare-t-elle à une carrière internationale?

Oui ! L'EBS Paris forme à travailler avec l'international, que ce soit en France ou à l'étranger. Aujourd'hui, je travaille en France, mais je suis pleinement ancré dans un business global que j'ai appréhendé à l'EBS Paris, dès le début.

Comment as-tu évolué depuis que tu as rejoint Microsoft?

J'ai commencé chez Microsoft à l'occasion d'un stage de trois mois. J'y suis ensuite retourné en stage de fin d'études et ai été embauché en tant qu'account manager (responsable de comptes). J'ai occupé ce poste à dominante commerciale pendant trois ans puis j'ai évolué et suis devenu marketing manager en charge de Microsoft Dynamics, un logiciel permettant d'accompagner les entreprises dans le perfectionnement de leurs relations clients. Il est courant de passer de fonctions commerciales à des fonctions marketing, et je suis très heureux de cette évolution, cela diversifie mon quotidien !

A l'EBS Paris, la troisième année d'enseignement se déroule intégralement à l'étranger, un véritable avantage dans le monde professionnel.