Rencontre avec Yann Martin-Chauffier, responsable du programme « Vis Ma Vie d’Étudiant » aux Cours du Parnasse.

Yann Martin-Chauffier est diplômé de l’EM Lyon par le concours des classes préparatoires. Il est conseiller municipal à La Garenne-Colombes et responsable des programmes d’aide à l’orientation des Cours du Parnasse.











Qu’est-ce que le programme « Vis Ma Vie d’Étudiant » ?

« Vis Ma Vie d’Étudiant » est un programme personnalisé et concret d’aide à l’orientation. Il a pour ambition de donner aux lycéens les clés pour réussir leur choix de filière d’études supérieures en leur permettant de se mettre dans la peau d’un étudiant dans les filières sélectionnées.

Comment est née l’idée du programme « Vis Ma Vie d’Étudiant » ?

A force d’accompagner des élèves de première et de terminale dans la préparation de leurs concours d’accès à Sciences Po Paris ou aux principales écoles de commerce et d’ingénieur postbac, nous avons pris conscience de la difficulté qu’ont les lycéens à se projeter dans des filières qu’ils connaissent mal, dont ils peinent à évaluer les exigences, les programmes et les débouchés et qu’ils appréhendent principalement par le prisme de leurs parents ou de leurs proches. C’est ce constat qui nous a amenés à développer une offre d’immersion réelle dans les principales filières existant dans les études supérieures, une offre qui permette à chaque lycéen de se faire une idée, la plus précise possible, de ce qu’il pourrait être amené à vivre s’il choisissait telle ou telle filière.

Quelles sont les filières que les élèves peuvent découvrir au cours de ces stages en immersion ?

L’offre « Vis Ma Vie d’Étudiant » propose aux lycéens de découvrir le fonctionnement des principales filières d’études supérieures. Naturellement, les plus prestigieuses sont représentées comme la première année de prépa, qu’il s’agisse de prépa HEC, scientifique ou littéraire ou la première année à Sciences Po. Mais pas uniquement, car au fond, ces filières ne sont pas adaptées à tous les profils. Ainsi, même pour les meilleurs élèves d’autres voies méritent parfois d’être explorées. La première année de droit ou d’éco-gestion à l’Université, la première année d’IUT ou de BTS, la première année d’école de commerce ou d’ingénieur postbac… Toutes ces filières peuvent être choisies par nos élèves pour un stage en immersion.

Comment fonctionnent les stages en immersion ?

Les stages en immersion permettent aux lycéens de «  goûter  » le quotidien d’un étudiant. 

Les stages en immersion permettent aux lycéens de « goûter » le quotidien d’un étudiant. Concrètement, ces stages se décomposent en trois types de séances. Une séance de témoignages animée par un professeur et deux étudiants de la filière concernée, permet d’expliquer, dans le détail, l’agenda type d’un étudiant, les disciplines enseignées, le type d’exercices, les modalités d’évaluation, la discipline attendue pour réussir, les débouchés possibles… La seconde séance est un atelier de mise en situation au cours duquel le lycéen découvre un ou plusieurs exercices type de la filière choisie. Le professeur met les élèves en situation à partir de sujets-type de 1ère année qui ne nécessitent aucune connaissance particulière. L'accent est mis sur la spécificité des formats d'exercices inconnus par les élèves de lycées : cas pratique pour le droit, business plan en groupe pour l'école de commerce post-bac, khôlle individuelle pour la prépa, exposé devant la classe pour Sciences Po. Enfin, la troisième séance propose une approche plus théorique de la filière à travers un cours magistral d’une des matières phares de la filière. Les stages en immersion permettent aux lycéens de « goûter » le quotidien d’un étudiant.

Comment choisir ses stages en immersion ?

Avant de se lancer dans les stages en immersion, nous invitons les lycéens à s’engager dans un "bilan approfondi d’orientation". Ce bilan individuel permet à chacun de faire le point sur ses aspirations réelles, ses points forts et ses compétences, ses modes de fonctionnement… et de définir, en conscience, des pistes de développement et des domaines de réussite possibles. C’est ce travail de réflexion préalable complété par des échanges en famille qui permet de choisir intelligemment ses stages en immersion.